Madame Guiard (album)

ACTEUR

écouter

Ampoulée, magnifique et hautaine

Généreuse, injuste, je suis reine

Alanguie, cynique, lasse, ongles peints

Provocante et triste, je suis putain

 

Je baigne dans le sang, je me vends, je me rends,

Bourreau, victime, faire-valoir ou apôtre

Je baigne dans le sang, je me vends, je suis cent,

Mille ou plus, cent mille ou plus, je suis autre

 

Bouleversante, mater dolorosa,

Battante, je suis passionaria

Etrangère, mystérieuse lionne,

Accent subtil, je suis espionne

 

Je baigne dans le sang, je me vends, je me rends

Bourreau, victime, faire-valoir ou apôtre

Je baigne dans le sang, je me vends, je suis cent

Mille ou plus, cent mille ou plus, je suis autre

 

Sans trac, je troque mon froc contre un frac et je trinque

Cent briques, je craque, je braque tout leur fric à ces branques

Que le grand cric me croque

Je crains que le roc craque

Autant être star de rock

Autant s’droguer au crack

A la trique je me traque

J’suis groggy, j’suis patraque

C’est tragique j’suis pas grecque

C’est cradoque j’suis pas Grock

Mais c’est mon truc  !

 

 

 

 

Derrière tous ces masques

Tragiques ou comiques

Austères ou fantasques

Frivoles ou magiques

Je suis loin, très loin

Loin, bien loin

Une fois ces silhouettes

De sainte ou de mouette

De catin ou de peintre

Suspendues sur leur cintre

Je suis loin, si loin

Que je crois bien que je n’existe pas

 

 

Derrière toutes ces bannières, toutes ces manières, toutes ces barrières

Oui, derrière cette drôle de carrière

Il n’y a rien ni personne, je le sais

Car derrière toutes ces bannières, toutes ces manières, toutes ces barrières

Oui derrière cette drôle de carrière

Il n’y a rien

Qu’un jeu de cache- cache qui cache qu’il n’y a rien à cacher

Rien

Qu’un jeu de cache- cache qui cache qu’il n’y a rien à cacher

Rien

Qu’un jeu de cache- cache qui cache qu’il n’y a rien à cacher

Rien

Qu’un jeu de cache- cache qui cache qu’il n’y a rien à cacher

 

 

 

 

Texte et musique d'Isabelle Guiard