Autres textes

Les p'tits

Les p’tits
Faut toujours qu’on trouve leur cachette
On leur passe jamais la manette
Souvent on leur fait une grosse tête
Z’appuieraient bien sur la gachette
Les p’tits
Avec eux, les grands veulent pas jouer
Ou alors c’est pour se moquer
Faut toujours qu’ils aillent pleurnicher
Faut toujours qu’ils aillent rapporter


Et pour interrompre les grands
Dans leurs  discussions de grands
Ca demande de gros efforts
C’est du sport
Tout ça pour pouvoir caser   : «   je suis là   !
Pipi, caca, pouêt, pouêt, et moi et moi   !

 

Mais le p’tit
On le tripote, on le poupougne, on le bichonne
On dit ah   ! qu’il est mignon   !
Et lui, dans son faible intérieur, il marmonne
Ah   ! j’lui collerais bien un gnon   !

 

Les p’tits
On les voit v’nir rien qu’à leur bouille
Ils croient toutes les carabistouilles
Ils sont la proie des p’tites fripouilles
Faut toujours qu’on les écrabouille
Les p’tits

Et puis ça dure, on n’y peut rien
On est toujours le p’tit d’quelqu’un
D’ses vieux, d’ses grands-frères, d’ses cousins
Ou d’ses grandes sœurs et d’leurs copains
Un p’tit

 

Et pour trouver sa place de grand
Dans les discussions des grands
Ca demande toujours des efforts
C’est toujours du sport
Tout ça pour pouvoir caser «   excusez-moi
Moi aussi, j’peux parler, écoutez-moi !   »


Mais fini
Qu’on te tripote, qu’on te poupougne, qu’on te bichonne
Qu’on dise Ah   ! qu’il est mignon
Pourtant dans ton faible intérieur, tu marmonnes
Ah ! J’lui collerais bien un gnon   !

 

Et puis
Un type de 16-18 printemps
Comme ton frère quand il était grand
Te dit, oui, c’est bien ça qu’t’entends,
Te dit «   Monsieur   », ça c’est troublant
C’est cuit…


Tu sais qu’de plus en plus, maintenant
Pour quelqu’un, tu vas êtr’ le grand
D’un grand tout juste un peu moins grand
Ou d’un tout neuf, d’un débutant
Eh oui…

 

 

Et lui,
Tu le tripotes, tu le poupougnes, tu le bichonnes
Tu dis Ah   ! qu’il est mignon
Et lui dans son faible intérieur il marmonne :
Ah ! j’lui collerais bien un gnon !!!
(3 fois)

 

 

 

 

Texte et musique d'Isabelle Guiard